Notre passion c’est la plongée sous-marine ! L’Océanium est l’école historique de plongée du Sénégal.

Venez à la découverte de nos fonds sous-marins 

A la pointe Ouest de l’Afrique, les côtes de l’Océan Atlantique abritent une faune abondante et variée. L’équipe de l’Océanium vous fera découvrir les secrets de ce surprenant écosystème dans lequel se côtoient des poissons tropicaux et méditerranéens. Vous pourrez apprécier toutes les richesses des fonds rocheux, épaves et champs de gorgones. Le débutant pourra être initié et formé par l’Ecole de Plongée, tout en explorant des sites variés.

Le plongeur confirmé pourra évoluer dans les grandes profondeurs et parfaire sa formation. Les plongeurs de l’Océanium luttent continuellement pour préserver l’écosystème marin.

Cet engagement permanent leur a valu l’obtention du titre de Centre de Plongée Responsable, Ambassadeur de la Charte Internationale de l’Association Longitude 181 Nature. 

Des sites naturels très attractifs

Nos explorations disposent d’un large terrain de jeu, des excursions sur les épaves à une promenade sur la roche, il n’y a qu’un coup de palme.

Concernant les sites naturels, le parc naturel des îles de la Madeleine, parc naturel protégé, à quelques encablures du club, est un des lieux de plongée les plus attractifs du Sénégal. L’archipel constitué de roche volcanique, protégée grâce à son statut de parc naturel, abrite une faune et une flore remarquable et variée. Il en va de même du site « grand Tiouriba » où il est très fréquent de croiser raies et thons au milieu des champs de gorgones. 

Depuis le club de plongée, nous avons la possibilité de visiter plus de 50 sites situés à moins de 30 minutes de navigation. Aussi bien des épaves, refuge rêvé pour de nombreux poissons, que des sites naturels exceptionnels.

De nombreuses épaves, refuge rêvé des poissons

En effet, la baie de Dakar offre la particularité d’abriter de nombreuses épaves ayant coulée le plus souvent lors de la deuxième guerre mondiale. La plupart de ces épaves sont situées à des profondeurs comprises entre 5 et 35 mètres. C’est ainsi que le cargo suédois Tacoma, chargé de fûts d’huile d’arachide, bombardé accidentellement par l’armée Anglaise en 1940, repose aujourd’hui à 13m de profondeur à quelques centaines de mètre de l’île de Gorée. Il abrite de nombreuses espèces de poissons, notamment des raies pastenagues, des mérous et des murènes. On peut citer également Gouy Top (35 m de profondeur), le Navarro (38 m) ou encore le Charbonnier (30-35 m de profondeur).

Nos tarifs

 

 

A voir aussi

Besoin d'aide? Chattons !